Joëlle Léandre Tentet - Can You Hear Me? (2015)

Christian Pouget

Hurlement de colère comme un appel au sursaut, à la prise de conscience au milieu des léthargies musicales sclérosées, «  Howl », comme un cri de révolte rageur à la Ginsberg, un acte de foi et de partage avec une jeune génération d'improvisateurs en appétit d’apprendre, de découvrir, cri solitaire au milieu des murmures, provocation rebelle, cri d'amour, pour que l'on entende sa voix singulière, guidant le souffle des vents, propulsant une souple pulsation rythmique, soudainement fracturée d'éclats percussifs, incantation guerrière, portée par de vifs crescendos d'archets sur les cordes, grave contrebasse, grondements, grognements, grincements subversifs, craquements de pas, chuchotements de voix, pâte sonore élastique du tentet, étirée, modelée, vrillée, malaxée, Joëlle Léandre, ogresse dévorant des milliers de sons libres, surprend encore une deuxième fois, avec cette nouvelle version de son oeuvre "Can you hear me ?", composition majeure aux échos de requiem saisissant, pour cette immense musicienne, pratiquant le plus souvent l'improvisation instantanée, où elle oublie tout pour renaître dans un solo, ou dans l'échange aussi intense qu'intime d'un duo, d'un trio ou d'un quartet, avec la fleur de sel d'artisans de musiques créatives, ou comme ici, avec la fraicheur inventive de jeunes partenaires, compagnons musicaux transcendés aux côtés de cette femme, combattante irréductible, brûlant au coeur de la musique.